Mon sofa s’appelle Bachar

J’ai un sofa usé dans mon salon. Un vieux  machin IKEA qui m’a rendu bien des services. C’est une méridienne, on peut y regarder des films allongé le dimanche.  A une époque pas si lointaine, mes gosses en ont fait leur centre d’expression graphique favori.  Leur zone de house-art en quelque sorte.  Mon sofa a un trou sur un accoudoir. Un trou de cigarette. Il a plein de taches aussi :  vin, jus, vodka, coca, bière. Les blessures de guerre, les cicatrices des anniversaires à dix enfants et des apéros entre amis.

Avec ma femme cela fait un moment qu’on veut s’en débarrasser. Il fait son temps vous comprenez. C’est fini là. Alors on en cherche un autre. Mais c’est cher un sofa. Et puis on veut changer la disposition du salon, et puis quand on se décide c’est en général la fin du mois donc on a pas sous. Bref, on n’arrive pas à le remplacer. Un jour, pour se forcer, on a décidé de le donner à une copine qui en avait bien besoin. C’était presque fait, on avait gagné, mais la cop a fini par divorcer et emménager dans un studio où il ne rentrait plus. De la conspiration cosmique des éléments.

A force on lui a donné un nom à notre sofa. Il s’appelle Bachar. Comme Bachar El Assad bien sûr. Il est là, il nous fait chier, il est toxique, mais on n’arrive pas à s’en débarrasser. On a failli y arriver, mais non, il a tenu. Il faut dire qu’après le tour du sofa c’est celui de la Grande Armoire Rouge.  Ils sont toujours collés ensemble ses deux-là, on ne peut pas les séparer. La Grande Armoire Rouge, est grande et prend beaucoup de place. Elle a deux  portes avec des carreaux de verre. A l’intérieur c’est le bordel. Mais elle en impose dans le salon. On voudrait bien la remplacer aussi. Elle est à côté de la porte alors qu’on pourrait mettre des étagères derrière la porte et  gagner de la place. C’est notre grand projet de salon.  Je pense que si on arrive à liquider Bachar, la Grande Armoire Rouge comprendra que son heure est proche.  Forcément, ils ne vont pas nous faciliter la tâche.

On est obligé de mener ce grand projet de salon parce qu’on a une immense table en verre. Vraiment très belle, massive avec une lourde structure en acier. Elle aussi prend de la place. Mais la table est un objet unique. On pensait y poser un iMac dernier cri pour faire minimaliste. Enfin on a déjà du mal à se racheter un sofa, alors un ordinateur Apple…

Bachar est un bagarreur, fin et sournois. Quand je vais fumer une dernière cigarette, tard dans la nuit, il est là, posé, imposé. C’est un vrai survivant.  Le Deinococcus radiodurans des meubles.

Le week-end dernier on est parti avec ma femme chez IKEA pour acheter un autre sofa, sans vraiment y croire. En même temps aller chez IKEA n’était pas vraiment un gage de succès. J’ai compris, enfin, pourquoi.  IKEA c’est le mal, IKEA le dimanche c’est l’enfer, IKEA dimanche dernier c’était dantesque. Pourquoi retourner en enfer à chaque fois qu’on cherche la lumière.  Aller chercher toujours au même endroit les symboles et les instruments  de sa transformation intérieure est tout de même une attitude paradoxale. Tiens si on changeait le salon, si on retournait chez IKEA ? On est rentré épuisés de cette journée oubliable. On avait acheté deux matelas pour les filles et un wok. L’enfer.

Le soir j’ai eu un doute. Et si Bachar était une fille. Parce que les sofas c’est un peu comme les hamsters, pour en déterminer le sexe il faut vraiment être un expert. Ca alors, si ça se trouve Bachar est une nana ! Enfin une nana, une vieille quoi. Décatie, rabougrie, aigrie. Engoncée dans sa structure, avec ses ressorts usés, tenue par les mêêêêmes boulons de toujours. Toujours présente, gonflante,  ici par inertie, alors que plus personne n’en veut.

Faudrait lui trouver  un joli petit nom à la vioque tout de même.

J’en ai un tout trouvé.

Si mon Bachar est une fille,  je l’appellerai Vème.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :