Moi, Michel Freek, nazi, destructeur de la planète, tueur d’enfant et végétarien bien sûr.

Je suis végétarien. Je suis le connard qui vous empêche de vous complaire dans la souffrance animale. Je sais c’est mal. Pourtant je ne n’ai aucune pancarte autour du coup, je ne porte pas de badge, je ne milite pas dans un parti politique qui souhaite imposer un régime alimentaire aux autres, je ne fais pas de porte à porte. Remarquez, je devrais peut-être le faire.

– Toc-toc

– Oui

– Bonjour Madame (Monsieur)

– Bonjour

– Je représente le Front Anti Carniste, le FAC

– …

– A votre avis, combien d’animaux avez-vous fait zigouiller pour vous nourrir depuis le début de votre existence ?

– Casse-toi connard.

Vlam ! La porte qui claque. Là, me direz-vous, je pourrais bien tenter un  trait d’humour facile en lançant à travers la porte un FAC YOU bien senti mais si je tombe sur un énervé de la corrida le débat risque de manquer de courtoisie.

Donc pour faire simple, je ne fais pas étalage de mes habitudes alimentaires. Si vous mangez avec moi, je ne dirais rien, je commanderai de la salade et un risotto au champignon… sauf si ce PUTAIN DE MENU m’oblige à héler le serveur pour lui demander gentiment de préparer un petit quelque chose sans protéine animale . Et là c’est triple peine : la gueule du serveur, la gueule du convive, et l’attente angoissée de la question qui vient à coup sûr mais qu’on voudrait vraiment pas qu’elle vienne.

– Ah, tu es végétarien ?

Meeeeeeeeerde elle est venue.

– Oui

– Pourquoi ?

Meeeeeeeeerde

Et  si je ne fais pas étalage de mes habitudes alimentaires, je reste poli et je réponds aux questions qu’on me pose. Surtout avec des personnes avec qui je cherche à conclure une affaire. (Ah oui j’oubliais. J’ai eu la bonne idée de devenir végétarien au moment où je lançais ma propre entreprise, dès fois que comme la vie c’est une boite en chocolat si on l’écrase par terre et on la piétine peut-être qu’il en sortira quelque chose de rigolo).

normal_freedom-why

Donc pourquoi …?

Au départ j’avais honte d’assumer la vraie raison. Parce que dire qu’on n’aime pas tuer les jolis zanimaux assis à une tablée de carnassier, c’est une expérience disons… assez solitaire. Donc je me lançais à tort dans l’argumentaire gauchiste  pas-assez-de-viande-dans-monde-pour-nourrir-tout-le-monde ou écolo çaniquelaplanèteyo. Silence. Regard apitoyé des congénères. Associé énervé. Depuis j’ai trouvé une bonne réponse.

– Hé bien pour la même raison qu’il me semblerait étrange de manger mon chat.

Conclusion du propos par sourire appuyé et suavement ironique, léger plissement de paupière et haussement d’épaule. Ne pas laisser répondre et enchaîner sur :

– On m’a dit que le Morgon était très bon ici. On prend un verre ?

Aaaah il boit du vin. Ben ouais mon ami je bois du vin, tant qu’on n’égorge pas un cochon j’aime bien me faire plaisir.

Mis à part ça je fais souffrir autrui. Je suis la personne donneuse de leçon qui ferait mieux de la fermer. Je ne veux plus tuer d’animaux et je suis très, très méchant. Je suis un veggie nazi. Arrêter de tuer=nazi. Bon.

D’ailleurs (roulement de tambour #ultimateargumentever) Hitler était végétarien, c’est connu. CQFD.

Lassitude. Tout ce combat a donc été vain, Hitler végétarien c’est donc bien qu’il faut manger de la viande. Il va d’ailleurs falloir arrêter de faire tout ce que faisait Hitler. Par exemple on va arrêter la moustache carré. ..Bon, d’accord, un point à l’adversaire. Après on va arrêter de chier, de pisser, de dormir et d’aimer nos chiens. Mais si, vous voyez de quoi je parle, Hitler, sur les images d’archives, dans son nid d’aigle, on le voit tout le temps en train de faire mumuse avec son chien… Donc si tu aimes ton chien, tu aimes Hitler. C’est comme ça. Imparable. D’autant plus qu’il aimait beaucoup son chien, Hitler voyez-vous.

Image

30 millions de nazis ?

Juste un dernier mot sur le bonhomme et pour en finir une bonne fois pour toute avec ça : s’il était végétarien ou pas, personne ne le sais et franchement on s’en bat les reins (pour plus d’information à ce sujet je vous recommande chaudement la lecture de ce billet d’Insolente Veggie).

Bien. Nous les végémachins, en plus d’être des sales gros nazis, on détruit la planète… vous savez à cause du soja, la déforestation toussa toussa. Oui mais voilà, le soja, sert avant tout à nourrir les bêtes. De fait il y a assez de céréale dans le monde pour nourrir tout le monde. Mais comme on aime les choses compliqué, on choisit de nourrir des bête avec des protéines végétales pour les tuer ensuite et récupérer leurs propres protéines. Grosso modo il faut 2 kilos de protéines végétales pour 1 kg de volaille et 7kg de protéines végétales pour un 1 kg de viande de vache (et encore il s’agit la d’une hypothèse basse posées par des gros mangeurs viandes pas gentils: des fonds financiers qui spéculent sur le grain). Même en faisant abstraction de toute compassion je trouve ça un peu idiot. On vit une époque où les marchés sont rois. On optimise, on maximise, on taylorise, mais pour la nourriture curieusement on crétinise.

Bref, en la matière, le pollueur ce n’est pas moi.

Arrivé à ce niveau-là, tout le monde me reconnait le droit d’avoir mes opinions (de taré, de donneur de leçon, de veggihadiste et de tout ce qu’on voudra tant que je paie le vin) mais quid des gosses ?

– Et tes enfants aussi son végétariens ?

Mais meeeeeeeerde

– Oui

– Et ça va ?

– Oui ça va et toi ?

–  …

– Tu reprends un peu de Morgon ?

Je ne suis pas un tueur d’enfant, j’évite que mes enfant soit des tueurs. Nuance. Je n’ai aucune envie qu’ils grandissent avec des carences, mais il me semble que l’équation 1g de protéine par jour/kg =légumineuses + céréales n’est pas très difficile à tenir. Pour eux, pour moi, pour vous tous.

Je ne déteste personne en raison de ses habitudes alimentaires et je sais que l’on touche en la matière à quelques chose de de très sensible et profondément ancré dans la psyché humaine. Mais je ne vais pas changer de chemin parce que cela dérange les habitudes de mon entourage. Si mon attitude vous dérange c’est peut-être que vous êtes en état de dissonance cognitive. Moi pas. Je suis un adulte en paix avec ses choix et je fais le choix de la vie.

Image

Fait main et sans souffrance

Et puis mes hamburgers sont meilleurs que les vôtres.

Peace.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :